Le Major-général Alain Forand, CMM, ÉC, CSM, CD

Le Major-général Alain Forand est né à Farnham, Québec, le 27 janvier 1944.  En 1967, il s’est enrôlé dans l’Armée canadienne, comme officier d’infanterie au sein du Royal 22e Régiment.  Depuis, il a servi dans tous les bataillons du Régiment, au Canada et en Allemagne, ainsi qu’au Régiment aéroporté du Canada.  Il a commandé le 3e R22eR, la 5e Brigade et le Secteur du Québec de la Force Terrestre.  Ses autres affectations le virent ADC du Commandant de l’Armée, Chef Instructeur École d’Infanterie, Instructeur au Collège d’État-major de l’Armée de Kingston, responsable de l’entraînement de l’Armée ainsi que trois stages au QGDN à Ottawa, au niveau de Colonel et Brigadier-général, responsable des plans et opérations.  Il a participé à 4 missions des Nations Unies.

Sa carrière a été une suite ininterrompue d'épisodes intéressants.  Parmi les faits marquants de sa carrière, il convient de signaler qu'il a servi à Chypre, en 1974, avec le Régiment aéroporté du Canada au moment de l'invasion turque.  Il s'est vu décerner l'Étoile du Courage pour ses actions hors du commun sous le feu ennemi.

En 1991, d'abord, il assuma le poste d'Officier supérieur de liaison auprès du groupe de belligérants "POLISARIO" et, par la suite, il devint le Commandant adjoint pour la mission du Référendum des Nations Unies au Sahara Occidental.  En 1993, il s'est vu confier le commandement de 5000 soldats du 5e Groupe Brigade Mécanisé du Canada et de la Base des Forces canadiennes Valcartier.  Durant cette période, il eut lieu la responsabilité de l'entraînement de plus de 4000 soldats qui ont été déployés pour des missions onusiennes.

En 1995, il était Commandant du Secteur Sud des Nations Unies en Croatie lorsque l’armée croate s’est rendue maître de la république serbo-croate séparatiste.  Il s'y est distingué, malgré les menaces et contraintes des autorités croates, en assurant la sécurité de 1200 serbes s'étant réfugiés dans son camp.  A son retour au Canada, il a reçu la Croix du Service Méritoire pour ses exploits en Croatie.

De 1996 à 1998, il était le Commandant du Secteur de la Force terrestre du Québec à Montréal.  Ce commandement fut marqué par l’inondation au Saguenay et la célèbre crise du verglas de 1998 où il a dirigé avec succès les activités de plus de 12000 soldats et a collaboré étroitement avec les autorités politiques, civiles et policières pour résoudre rapidement cette crise.  De 1998 à 2000, le Major-général Forand fut le Directeur exécutif du Groupe de planification nationale de contingence pour l'A2K.  Il s’est retiré en août 2000 après 33 ans de service militaire.  En 1997, le Major-général Forand a été nommé Commandeur de l'Ordre du Mérite Militaire et en 1999, il fut admis au sein de l'Ordre de Saint Jean.

Il fut membre du conseil d’administration d’Hydro-Québec de 2000 à 2004.  Il fut le Colonel Commandant de l’Infanterie canadienne d’août 2001 à octobre 2004 et le Colonel Honoraire de la 4e Compagnie de Renseignement-SQFT et le Lieutenant-colonel Honoraire 4e R22eR jusqu’à l’été 2009.  Il est membre du conseil d’administration du Corps des Commissionnaires de la Région de Montréal et membre du conseil d’administration d’Interloge Montréal.  Il agit en tant que consultant sénior auprès de Rheinmetall Defence Canada et mentor au Collège d’État-major de Toronto.

Il devient le 14e Colonel du Royal 22e Régiment le 26 juin 2009.