Autres coutumes

Le drapeau de la Reine et le drapeau Régimentaire

Tous doivent saluer au passage de l'un ou de l'autre drapeau précité.

La Musique joue les huit premières mesures de la marche régimentaire «Vive la Canadienne» lorsque le drapeau régimentaire prend place et quitte un rassemblement, une garde d'honneur ou un défilé.

La musique joue l' «Ô Canada» lorsque le drapeau de la Souveraine prend place et quitte un rassemblement, une garde d'honneur ou un défilé.

Le drapeau Royal et le drapeau Régimentaire du bataillon en garnison à La Citadelle de Québec, sont exposés au Mess des Officiers.

Les drapeaux consacrés seront déployés lors de prises d'armes aux occasions suivantes:

a. Lors de la visite de Sa Majesté la Reine, Son Altesse Royale le Prince Philippe Duc d'Édimbourg et les autres membres de la famille royale;
b. Les souverains étrangers et membres de la famille Régente étrangère. Les Présidents et Chefs d'États du Commonwealth et des pays étrangers;
c. Le Gouverneur général du Canada;
d. Les Gouverneurs généraux du Commonwealth;
e. Le lieutenant-gouverneur d'une province canadienne dans sa province;
f. Lors de la passation des pouvoirs à un nouveau commandant;
g. Lors d’obsèques militaires ou d’État, lorsque le dignitaire décédé a droit à une garde de 100 hommes;
h. En d'autres occasions, à la discrétion du commandant de bataillon (sans enfreindre le protocole).

Le drapeau Régimentaire sera déployé lors d'une cérémonie aux occasions suivantes:

a.  Pour le Premier ministre du Canada et des pays étrangers, les ambassadeurs et les Hauts Commissaires;
b.  Le ministre de la Défense nationale;
c.

Pour les officiers généraux suivants :

  (1)        maréchal ou équivalent;
  (2)        général ou équivalent;
  (3)        lieutenant-général ou équivalent;
  (4)        les chefs de Commandement, de Division, de Secteur ou de Brigade ;

d. En d'autres occasions, à la discrétion du commandant du bataillon (sans enfreindre le protocole) .

Notes : Lorsque les drapeaux sont déployés pour une cérémonie, ils seront en tout temps escortés par des sous-officiers portant fusil avec baïonnette au canon. Il en sera ainsi pour le reste du rassemblement.

Normalement, les officiers qui portent les drapeaux et les sous-officiers qui les escortent porteront la grande tenue du Régiment.

Tous les anciens drapeaux du Régiment sont mis en dépôt au Mémorial de La Citadelle.

La réunion annuelle des commandants

En octobre, une réunion des commandants anciens et actuels du Régiment est tenue à l'occasion de l'anniversaire du Régiment.

La réunion annuelle des adjudants-chefs

En octobre, une réunion annuelle des adjudants-chefs du Régiment est tenue à La Citadelle de Québec, à la même période que celle des commandants.

L'échange de vœux des officiers et sous-officiers lors de la période des Fêtes

A chaque année, les officiers et sous-officiers s'échangent leurs vœux à la période des Fêtes.

Le livre d'or du Régiment

Un livre d'or pour les invités de marque du Régiment est gardé au secrétariat du Régiment. Le livre fut inauguré le 23 octobre 1987 par Sa Majesté la Reine Elizabeth II, Colonel en chef du Régiment.

Le livre d'or du Musée

Un livre d'or pour les invités de marque est gardé au Musée du Royal 22e Régiment à La Citadelle.

Le livre des invités

Un livre pour la signature des invités est gardé au Mess des Officiers et également au Mess des Adjudants et Sergents de La Citadelle de Québec.

L'appel au clairon

Tous les appels au clairon au Régiment sont précédés des quatre premières notes du «Ô Canada». Cette coutume remonte à la formation du Régiment en 1920.

Langue de travail

La vie du Régiment se fait exclusivement en français.